vendredi 5 octobre 2007

Msg d'Anonyme - Le bout du tunnel?

Bonjour a tous,

Après 2 ans sans savoir que faire face a ce qui ressemblais à une gastro-anterite coriace et chronique, je me décidais enfin a prendre un rdv chez un gastroantérologue.
Après mes explications et observations il me diagnostiqua une colopathie-spasmodique.

Puis il m'expliqua ce que l'on peut lire sur n'importe quel site web traitant du sujet et m'apprit le plus calmement du monde qu'il n'y avait pas de remèdes miracles et que l'automédication que j'utilise était une des réponse thérapeutique a mon problème. Il fini par me prescrire pour 2 mois en me conseillant de tester d'augmenter le dosage de manière graduel jusqu'à obtenir des résultats satisfaisant, la posologie indiquant un maximum de 8 gélules/jour.

Me voila donc condamné à prendre de l'imodium à vie si ce traitement fonctionne correctement sur le long terme.

D'après mon gastro, il est possible d'en prendre toute sa vie sans problème d'accoutumance et sans risque d'effets secondaires.
1cp/jour, voila la dose qui donne une efficacité plus que positive, ça fait un mois que je le prends à cette fréquence et que je peux retrouver une vie normal, oui normal quel espoir de passer tant de temps sans avoir mal ou stresser dès qu'il faut mettre le pied dehors, j'ai presque oublié quel handicape cela était.
(C'est vraiment pas une vie et quel tabou, comment faire comprendre au gens ce qui nous arrive sans se sentir con et mal a l'aise).

Mais après analyse des 2 années de calvaire que je viens de passé, il me semble que mon cas, comme celui de beaucoup est sujet a l'influence de multiple facteurs, certains aggravants, d'autres stimulants, pouvant expliqué ce type de réponse de l'organisme.

En effet après des mois de tests divers et variés des causes possibles du déclenchement de ces douleurs, j'en suis venu a la conclusion qu'aucun des facteurs potentiels n'était la source mais bien des déclencheurs comme : le stress, l'appréhension, l'alimentation, le moral, ......

Mais qu'aucun d'entre eux n'était à coup sûr la promesse d'un mal.
La vérité c'est que c'est un beau bordel qui ne répond à aucune logique ni aucun schéma.
En période de stress tout peu très bien aller, je peux manger n'importe quoi tout va bien puis un autre jour très zen bonne alimentation tout ce qu'il y a de plus équilibré et là, l'angoisse, ça revient.

Il n'y a rien a comprendre!

Mais bon l'imodium marche bien jusqu'ici, mais j'ai bien envie de tester en complément un antidépresseur à petite dose pour voir le bénéfice potentiel.
J'espère que des solutions qui traitent les causes et non pas juste les effets puissent apparaître d'ici quelque années, en attendant je nous souhaite bon courage pour la suite.

Courage à tous y a pire!


Si vous désirez réagir à cet article utilisez les commentaires.

Attention, n'oubliez pas que l'automédication peut être dangereuse. Consultez votre médecin pour plus d'informations.

5 commentaires:

steph a dit…

Bonsoir

Et bien figure toi que j'ai une colopathie depuis 7 ans mais je le sais que depuis quelques mois apres avoir rencontré l'un des plus grand gastro de ce pays sur Paris
A vrai dire apres une batterie d'examens il ma conseiller de prendre de l'immodium comme toi jusqu'à 8 fois par jour
Par contre le resultat est tres instable, cela ne m"empeche pas d'avoir des diarhees
Je vais essayez l'homeopathie d'ici peu pour voir quels sont les progres??? ainsi que supprimer le gluten que l'on retrouve dans les cereales, les pates etc...) qui donne des balonements et que certains sujets ne supportent pas

Voilà mon experience


Bon courage

Stephane

Paranoid Android a dit…

Bonjour, j'ai 16 ans et aujourd'hui je ne suis pas en cours car je suis malade. Je suis en fait malade depuis 4 ans, soit depuis l'âge de 13 ans. J'ai des douleurs au ventre chroniques asns trop savoir d'où ça vient, et en hiver, les douleurs se décuplent. C'est seulement aujourd'hui que j'ai l'idée de rechercher des informations sur une éventuelle maladie et je tombe sur ce site. Après avoir lu votre témoignage, je suis littéralement tombée des nues, car en fait, j'ai exactement les mêmes symptômes, les mêmes soucis.. J'ai un RDV chez un agstrologue de prévu pour la fin février, en attendant je prends sur mois et révise mes examens blancs en essayant de louper le moisn de cours possibles.. Mais j'espère vite trouver une solution car c'est une maladie que je vis particulièrement mal. Merci à tous pour vos témoignages, cela redonne du courage.

Anonyme a dit…

Je souffre aussi de colopathie fonctionnelle caractérisée surtout par des diarrhées chroniques et parfois des douleurs/nausées/maux de tête (j'ai souvent remarqué que çà allait de paire),pareil ps de solutions, si ce n'est de l'imodium à vie !
Je sais quel handicap çà peut être, j'ai tellement de fois frôlé l'accident qui ... a fini par arriver une fois dans une rue où je m'étais un peu perdue...

Stephe a dit…

Bonjour,

J'ai vu mon gastro entérologue aujourd'hui et il m'a prescrit de l'immodium 2gélules/jour même en période de selles normales. Je lui ai dit ma peur concernant l'accoutumance des intestins, il me garanti que mes intestins ne vont pas s'y faire.
C'est aujourd'hui le seul médicament qui me permet de "vivre à peu près normalement"
Ma cause est différente de la "colopathie fonctionnelle", j'ai eu un ligament de l'intestin sectionné ainsi que du sang dans le ventre suite à un grave accident.
J'ai 2 mois de test, si c'est concluant, je devrais prendre mes 2 gélules par jour à vie.
L'entourage ne comprend pas forcément,c'est très difficile et handicapant, surtout quand il n'y a pas de toilettes.
Bon courage à vous

Anonyme a dit…

Bonjours j'ai 27 ans après divers examen mon médecin ma diagnostiqué une colopathie fonctionel mm si j'ai du mal a le croire car j'ai des diarrhées chronique tous les jours depuis 4ans j'en peux plus personne peut m'aider