lundi 11 mars 2013

Msg de Luc - Traitement colopathie


Bonjour,

Merci pour votre témoignage, bien sûr cela change pas grand-chose mais ça aide de voir que c’est finalement pas mon imagination qui me joue des tours…

Chez moi les crises se traduisent par "d’énormes" ballonnements. Au début, je tombais presque dans les pommes ... C’est suivit par des "pseudo" diarrhée et cela peut durer des mois.

J’ai suivi des traitements au Debridat et Spasfon mais sans améliorations.

Tout ça a commencé peu après le décès de ma mère finalement. Le tout précédé un an avant par des soucis au travail très stressant. je suis aussi assez "émotif", je rumine beaucoup intérieurement les problèmes sans arriver a les extérioriser .

J’ai fait tous les examens imaginable, i.r.m, scanner, colo et j’en oublie... Tout cela pour rien (heureusement peut-être), enfin pour que le gastroentérologue me dise colopathie fonctionnelle.

J’ai un nouveau traitement depuis  quelques mois Bedelix le matin et Poly-Caraya le soir. Au début ça a super bien marché, mais là depuis mi-janvier ç’est revenu, certes moins violement mais c’est toujours la.

Alors je commençais à déprimer et puis j’ai lu votre blog alors ça me remonte un peu le moral, merci a vous.

Luc



Si vous désirez réagir à cet article, utilisez les commentaires.

4 commentaires:

stéphane roger a dit…

Ceci est typique d une intolerance alimentaire. ..avez vous fait des tests pour des intolerances lactose et gluten plus particulierement. ?

stéphane roger a dit…

Cher Luc en vous lisant et ayant connu la meme chose que vous, il me semble que vous souffrez d une intolerance au gluten ou au lactose etc...Avez vous fait un test sanguin genre imupro ? Arretez les laitages et les aliments comprenant du gluten comme le pain et les gateaux et les pates et farines de tous styles, pendant 3 semaines et vous me direz des nouvelles. Il existe des substituts au gluten.

doucekrista a dit…

Bonjour , Luc . Votre émotivité. Le choc du décès de votre Maman , le travail stressant. Ne pouvant extérioriser la douleur. Il faut que ça sorte quelque part et c'est le plus souvent en colite . C'est terriblement douloureux. L'état psychologique est le facteur majeur qui doit-être prit en compte afin de se libérer de la souffrance qui n'étant pas extériorisée ne peut libérer le corps, l'esprit. L'alimentation doit-être prise avec attention . Prenez soin de vous .

doucekrista a dit…

Bonjour, Luc. Votre état anxieux , sensible, favorise un champ de mines pour votre corps. Psychologiquement vous souffrez . Une thérapie serait favorable afin que vous puissiez extérioriser . L'esprit doit-être libre afin que le corps le soit aussi. Une base alimentaire saine doit être prise en compte . Je serais heureuse d'avoir de vos écrits. Le dialogue aide parfois à ne pas se sentir dans son coin avec la douleur. Je vous souhaite une belle journée.